Pages Blanches

11 morceaux

  • 01

    Éloge de la page blanche

    Paroles

    Éloge de la page blanche

    Cette page était belle blanche
    Elle était elle blanche
    Elle en disait long
    Avant que j'la touche

    Le blanc de cette page
    N'avait rien de louche
    Elle n'était pas muette avant moi

    Et comme les nuits
    Qui méritent nos silences
    Cette page aurait dû
    Rester blanche

    Elle était belle
    Elle était elle
    Elle était blanche

    Exercice de stylo
    Sur le dos du beau
    Détournement du blanc
    Par le bic baveux
    Le vide attire
    Une plume pressée
    Cette page était pleine... blanche

  • 02

    La femme du radeau

    Paroles

    La femme du radeau

    Tu dérives.
    Quelle insolence !
    Moi qui pensais qu'ça n'arriverait jamais
    Il suffit d'une seule fois
    Une malchance une imprudence
    Une fausse note et la vie s'en va

    Tu dors émue, face au soleil
    Lascive, docile comme toujours
    Tu dors émue, face au soleil
    Lascive, docile
    La seule femme
    Du radeau de l'amour

    Sous le choc, assis là sur le sol
    Je la regarde partir
    S'éloigner à l'horizontal
    Je la regarde partir
    Ce récif, ce missile qui s'immisce
    Là dans sa vie
    Comme laminée, face à ça
    Une fausse note et la vie s'en va

    Tu dors émue, face au soleil
    Lascive, docile comme toujours
    Tu dors émue, face au soleil
    Lascive, docile
    La seule femme
    Du radeau de l'amour

  • 03

    Éloge du doute

    Paroles

    Éloge du doute

    Donne-moi le doute, la douleur, le malaise
    Le chaos, le trouble
    Donne-moi le doute, le stress, le soupçon
    Le frisson, le vertige

    J'n'en ai rien à foutre de vos sophismes
    Rien à foutre de votre rhétorique
    Rien à foutre de vos métaphores
    J'n'en ai rien à cirer de vos certitudes
    Je m'en moque
    Et de vous je me fous

    Donne-moi le doute, la douleur
    Le doute, le chaos, le trouble
    Donne-moi le doute

    Donne-moi le doute, l'indécis, l'épreuve
    Le souci, le spleen
    Donne-moi le doute, l'ironie, la satire
    Le brisé, le grave
    Vos vérités... approximatives
    Vos divinités tout autant
    Mon seul salut le cynisme

    J'n'en ai rien à foutre de votre conscience
    Rien à foutre de vos devises
    Rien foutre de vos cadences
    J'n'en ai rien à cirer d'vos assurances
    Je m'assume, je vous assure

    Donne-moi le doute et le malaise
    Le doute, le stress, le soupçon
    Donne-moi le spleen

    Donne-moi le doute, le désordre
    Le différend, la dissidence
    Donne-moi le doute, la cohue, le confus
    Le mêlant, le mêlé

    J'n'en ai rien à foutre de vos sophismes
    Rien à foutre de votre rhétorique
    Rien à foutre de vos métaphores
    J'n'en ai rien à cirer de vos certitudes
    Je m'en moque
    Et de vous je me fous

    Donne-moi le doute, le redoutable
    Le doute, le mêlant le mêlé
    Donne-moi le spleen
    Donne-moi le doute et l'orage
    Donne-moi le doute

  • 04

    Ce n'était que...

    Paroles

    Ce n'était que...

    Ce n'était que...
    Petit instant de glace
    Dissonance qui givre
    Et qui rature le tendre
    Ce n'était que...
    Abrupte et brutale
    Qui bafoue la douceur
    Et qui compromet le calme
    Un moment de passion
    Crue quasi cruelle
    Étincelle... flamme
    Foudre et blessure

    Ce n'était que d'la rage
    Dite sainte colère...
    Mais quand même d'la rage
    Vilaine vipère
    Étincelle... flamme
    Foudre et blessure

    Que d'la rage, petit instant de glace
    Ce n'était que d'la rage
    Crue quasi cruelle
    Abrupte et brutale
    Dissonance qui givre
    Et qui bafoue la douceur
    Qui compromet le calme
    Et qui rature le tendre

  • 05

    Grâce à elle

    Paroles

    Grâce à elle

    Grâce à elle je vole
    Elle me recommence
    Me réveille, me sonne
    Bellissime brise
    Grâce à elle je vole... je vole

    Ma chair cède
    Mon c?ur bat
    Je nais d'un coup d'elle
    Souveraine et belle
    Elle embellit mon ombre
    Grâce à elle je vole... je vole

    Sans l'alibi des mots
    Sous les paupières de ses silences
    S'écrient au son du sang
    ... souffle... et rêves
    Grâce à elle je vole... je vole

    Je m'accorde à elle
    Et j'risque les mots d'amour
    À elle je dois
    Cet état de grâce

    À elle je vole... je vole
    À elle je vole... je vole

  • 06

    J'ai hâte à toi

    Paroles

    J'ai hâte à toi

    Sans que t'aies à bouger tu m'rejoins
    Laisse-moi compter pour toi
    Laisse-moi faire et le refaire
    Dire et le redire

    Étourdis-moi que je tienne à toi
    J'ai hâte à nous
    J'ai hâte à toi

    Sans que j'aie à me dire tu me sais
    Je me livre sans mots
    Mêle-moi dans tes affaires
    Mets-moi hors de moi

    Étourdis-moi que je tienne à toi
    Emmêle-moi
    Étourdis-moi que je tienne à toi
    J'ai hâte à nous
    J'ai hâte à toi

    Je nous souhaite un sang commun
    Une artère à deux
    Poussière de nos défaites
    Je nous vois glorieux
    Laisse-moi faire et le refaire
    Dire et le redire
    Étourdis-moi que je tienne à toi
    J'ai hâte à nous
    J'ai hâte à toi

    Coincés dans ce sablier
    On se chuchote
    Sentinelle l'un pour l'autre
    On se perd, on se repère

    Sans que t'aies à bouger tu me plais
    Laisse-moi compter pour toi
    Mêle-moi dans tes affaires
    Mets-moi hors de moi

    Laisse-moi faire et le refaire
    Dire et le redire
    Étourdis-moi que je tienne à toi
    Je tiens à nous
    J'ai hâte à toi

  • 07

    Je comptais sur ses doigts

    Paroles

    Je comptais sur ses doigts

    Je comptais

    Je comptais sur ses doigts

    Je comptais sur ses doigts

    et j'me suis trompé.

  • 08

    Won't You Sometimes Think Of Me

    Paroles

    Won't You Sometimes Think Of Me

    Though our paths in life have parted
    And you no longer care for me
    When you're happy with some other
    Won't you sometimes think of me

    When the evening sun is sinking
    down behind the trees
    and the moon is slowly rising
    Won't you sometimes think of me

    I will always keep your picture
    ?cause it means so much to me
    & every night I will pray dear
    that you sometimes think of me

    Think of days that are gone now
    Days we can recall
    If you would only try dear
    but still you blame me for all

    All I can say is I tried dear
    but you wouldn't let it be
    If you're ever sad & lonely
    Won't you sometimes think of me

  • 09

    Architectures

  • 10

    Si vous prenez mon vin, laissez-moi tacher vos lèvres

    Paroles

    Si vous prenez mon vin, laissez-moi tacher vos lèvres

    Si vous prenez mon vin
    Laissez-moi tacher vos lèvres
    Si vous prenez mon vin
    Laissez-moi vous griser
    Tacher c'est toucher
    Permettez-moi de me renverser sur vous... partout

    Si vous prenez mon vin
    Laissez-moi vous vexer
    Comme vous prenez mon vin
    Je m'en prends à vous
    Tacher c'est tracer
    Permettez-moi de me répandre sur vous... partout

    In vino veritas
    Ma vérité... mes taches
    In vino veritas
    Mon héritage des traces
    Tacher c'est troubler
    Permettez-moi de déborder sur vous... partout

    Si vous prenez mon vin
    Laissez-moi tacher vos lèvres
    Si vous prenez mon vin
    Laissez-moi vous griser
    Tacher c'est toucher
    Permettez-moi de me renverser...
    De me répandre... de déborder
    Sur vous... partout

  • 11

    Faute de frappe

    Paroles

    Faute de frappe

    Si les hanches de la peur
    Persistent à inhiber ma naissance
    Je me provoque hurlant
    Je me pousse vers une lumière
    Mon avenir ne sera pas
    Une faute de frappe

    Sans crier gare je suis en train
    De m'éloigner de vous
    Comme un touilleur je me concocte
    Avec les restes de moi
    Cachées dans ma remise
    En question... mon avenir
    Qui ne sera pas
    Une faute de frappe

    La gaine des croyances m'étouffe
    Je me laisse bercer par l'indécis
    Solo devant tout
    Je suis quelqu'un si je ne vous suis pas
    Mon avenir ne sera pas
    Une faute de frappe